Lablebi  
     
     
 

Mardi soir.Rentrée tard du boulot.Détour à la supérette du coin pour quelques indispensables.Revenu toute guillerette avec de la Scarmorza et du chocolat au lait au caramel ^^Réfléchi 2 secondes sur quoi faire avec cette botte d'asperges qui se perd.Chipé une belle idée dans Nature de Ducasse.Pourléché les babines grâce à une odeur divine de noisette à la cuisson.Grignotté lentement mais sûrement les 2/3 de la Scarmorza pendant que les asperges rôtissaient.Installée devant l'ordi avec le chat qui braille.Dégusté.Validé ;) Asperges vertes à la mode"tout pour ma gu...."   Ingrédients (pour 1 égoïste ou 2 tourtereaux)- 1 belle botte d'asperges vertes- 2 CS d'Huile D'olive-


Ce n'est pas par hasard si j'ai choisi d'avoir un sakura éternel dans la peau.Le printemps, la fin de la grisaille, le retour des fleurs, l'abandon de la doudoune et de la couette ... Tous ces signes me mettent du baume au coeur. Tout part un peu dans tous les sens, tout le monde a des tonnes de choses à faire, tout fourmille partout, bref, on pourrait penser que c'est un peu le bordel pour parler franc, et ce n'est pas l'actualité qui me contredira. Le feu d'artifice se trouve également sur l'étal de mon maraîcher préféré, celui qui fait pousser lui même les délices que je lui achète, et qui les accompagne d'un très prometteur "MAISON" sur ses pancartes.Difficile de se décider


Parceque je ne retrouve plus la recette de poulet piccatta qu'il aurait bien aimé, et elle aussi.Parcequ'elle aime les choses simples, mais pas simplettes.Parcequ'elle aime les choses faites avec amour, pas forcément le glamour.Parcequ'elle aime les choses élaborées, pas obligatoirement compliquées. Merci à toi, pour m'avoir gâtée de ta personne, de tes mots, de ta compagnie, de tes réflexions, de ta complicité.Très bon anniversaire Un Dimanche à La Campagne Pommes Coufides au Caramel Sous un Quatre Quarts par Michel Bras Faire caraméliser 200g de sucre dans un plat type tatin allant sur le feu et au four.Stopper la cuisson avec 2 cuillers à soupe d'eau, puis, hors du feu, y faire


C'est long ...Loooooong ...Trèèèèès looooooong ...J'ai profité de cette période de Ramadan pour m'offrir une petite épaule d'agneau (je n'ai ni le récipient ni le four pour accueillir un gigot ... et puis à moi toute seule ça fait quand même un peu beaucoup ^^), mais j'ai surtout succombé parceque cet agneau là avait grandi au Pays de Galles.C'est certainement parceque c'est la Patrie d'un ami très cher à mon coeur que mon A Priori est forcément positif.C'est très certainement aussi parceque je suis agacée de ne voir que de l'agneau de Nouvelle Zélande (un peu loin à mon goût) et des pommes de terre d'Israël (c'est bien connu, les pommes de terre ne poussent plus en France,


Je revois tout le monde rentrer dépité de vacances.J'entends tout le monde râler à propos de la météo.Je soigne des gens bronzés, avec la marque du maillot.Je regarde mon agenda où les trous se bouchent inexorablement, et où les soirées s'allongent.Je souris quand même."Vous avez passé de bonnes vacances ?"Si les années passent sans que l'été (ni les autres saisons) soit synonyme de congé pour moi, il me faut bien une petite compensation.La carte postale de ceux qui ont la chance de partir, eux.Les messages réconfortants de ceux qui me plaignent.Les propositions de week end provinciaux.Je voyage autrement.Si l'Asie ne vient pas à moi, j'irais à elle !Nom d'un scaphandre


... non pas ma vie sexuelle mais la dernière part de glace baci ^^Une des choses que j'aime en cuisine, c'est la découverte.Nouveau goût, nouvelle façon de faire, nouveaux accords, nouvelle technique, nouvelle boutique ... la nouveauté n'en finit pas et c'est drôlement bath !Aller de surprise en surprise, de recette en recette est un plaisir renouvelé pour peu qu'on s'en donne la peine.Découvrir un nouveau blog bien écrit, de belles photos alléchantes font aujourd'hui partie de ces surprises, et quand la recette sur laquelle j'ai craqué me permet de me réconcilier avec un ingrédient que je n'apprécie pas particulièrement ou d'en utiliser un dont je ne sais que faire, c'est toujours


Ffffffffffffff ...Encore fini à 20h30, rentrée 3/4h plus tard, frigo presque vide, placards itou ...Bref, c'est la dèche.On fait le tour du propriétaire (et ça va vite)Un petit reste de pousses d'épinards ... Deux citrons qui se battent en duel ...Assez de parmesan pour faire un pesto (ouf ! il me reste des pignons !) ...HAAAAAAAAAAAANNNNN J'ai plus de pâtes !!!!!!!!!Quand je vous disais que c'était la dèche :(Merdouille ...J'ai faaaaiiiiiiim !Rester cool, respirer par le ventre, réfléchir, fouiller ...1 ... 2 ... 3 .... Risotto !Avec du riz japonais parceque je n'ai plus que ça et du basmati (le riz japonais c'est rond non ?) Risotto Citron Epinard pour grosse morfale solitaireIngrédients


<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Oui alors bon ça peut paraître « un peu » farfelu un titre pareil, mais ceux qui ont suivi comprendront.Pour ceux qui n'étaient pas là, je résume l'épisode précédent.Défi :  refaire cette recette là (clic !) sans asperges quand ce n'est pas la saison des aspergesSolution : utiliser les tiges de brocoli qui peuvent remplacer honorablement les asperges hors saisonContrainte : trouver une recette sympa à base de brocoli, justement (enfin une autre que celle-là, ou celle-là, ou celle-là)   Il y a 2 ans maintenant (dieu que le temps passe vite !), j'ai eu le privilège, le plaisir de compter parmi des


Débordée que je suis, je me suis horriblement mal nourrie tout l'hiver (et l'automne ... et le printemps ... ahem ...), rechignant à mettre le réveil pour aller voir mon maraîcher le samedi matin et lui préférant la couette , le pyjama, le bol de thé interminable et le fidèle traînage de pieds les accompagnant.Et puis il y eut un tomber du lit, puis deux (mais pas plus) qui m'ont permis de retrouver les écriteaux peints en vert, remplis d'annotations à la craie et annonçant pèle-mèle le prix des fruits et légumes "maison".Rebonjour les tomates multicolores et non calibrées !Hello Les radis joufflus, les petits pois sauteurs, la rhubarbe  et les carottes feuillues


Il y a  ... Celle qui lui a appris sans le savoir à faire les cheesecakesCelui qui lui a fait manger du poisson avec des épicesCelle avec qui elle s'est balladée en Auvergne sous la pluieCelui qui a accepté sans détour de faire partie du CLAAOCelle qui soigne ses roses, et ses rosesCelle qui pouponne là bas où les gens ont un drôle d'accentCelui qui l'a accueillie un jour avec un joli mot commençant par SCelle qui est sa personnal shoppeuse de cheddarCelle qui n'aime pas trop les aspergesCelle qui mange du chocolat, et du sucre aussiCelui qui fait du poulet vert juste pour jouerCelle qui lui écrit de là où la mer est si bleue et les maisons si blanchesCelle qui s'inquiète de


oui mais ... en citant ses sources :)En souvenir d'une délicieuse pizza froide dégustée à La Gazetta ...Pain aux NoixCaviar d'AuberginesChampignons de Paris crus émincésHuile d'OliveBasilic ciseléfleur de sel et poivre du moulin ...La Gazetta29 Rue de Cotte75012 PARISTel : 01 43 47 47 05


Parceque j’ai ouvert ce blog en voulant mettre en ligne les recettes qui m’avaient régalée, des fois que ça en régale d’autres. Parceque je n’attends rien en retour. Parceque certain(e)s ne sont pas à l’aise avec l’anglais culinaire/les conversions mais veulent quand même savoir comment faire une bombe calorique aux Oreo. Et parceque fermer les commentaires à partir de maintenant me permet de donner comme je le souhaite vraiment, avec désintéressement (ceux que vous avez pu laisser depuis Octobre 2005 sont encore en mémoire même s'ils ne s'affichent plus. Canalblog est ainsi fait !)   Je suis toujours joignable grâce au petit bouton ”Contacter l’auteur” dans


C’est un peu dur de venir écrire des choses dans une blogosphère où on ne se reconnait plus. Où le tacle est devenu une habitude (merci les concours), ou la fausseté règne avec allégresse (adieu les “veux tu être mon ami sur Facebook ?”), où ceux qui faisaient partie du quotidien s’évanouissent comme par enchantement, et où les RP inondent les boites mails de messages plus alléchants les uns que les autres. Dans cette ambiance où la gentillesse semble s’évaporer plus vite qu’ailleurs, j’ai du mal à prendre ma plume pour recevoir ensuite des commentaires auxquels je ne sais quoi répondre. Je ne me sens plus à ma place. Nonobstant ce début de billet cafardeux, je


En cuisinant l'autre jour, j'ai eu envie de prendre des photos.Des photos de ces petites saucisses dodues et dorées, de leur copain le romarin qui prenait le chaud aussi, et des échalotes bien sages qui fondaient doucement ...Et puis cette recette sentait bon la comfort food, le petit plat préparé avec amour, qui cuit longtemps.Elle me rappelait des gens que j'aime, qui auraient aimé si je les avais invités à ma table.D'ailleurs je me les suis imaginés par dessus mon épaule, à venir espionner de façon constructive.J'ai aussi imaginé leur sourire.J'aime ça.Quand ça bloblotte.Quand ça grésille.Quand les arômes apparaissent.Quand les chairs dorent.Quand le gras attache un peu au


Vous me l'avez réclamée et j'arrive à prendre un peu de temps pour ce blog.Alors la voici, la jolie recette de Nigel Slater :)Pumpkin and Tomato Laksaby Wonder NigelIngrédients (pour 4 personnes)- 150 à 200g de courge, pelée, coupée en dés d'1cm- 5 petits piments rouges- 4 gousses d'ail- Un morceau de gingembre de la taille d'un pouce- 2 tiges de citronnelle- 6 feuilles de kaffir fraîches- 5 ou 6 racines de coriandre (vous pouvez en replacer une partie par les tiges)- une poignée de coriandre fraîche- 280ml de bouillon de légumes ou de volaille- 420ml de lait de coco- 24 tomates cerise- 2 CS de sauce poisson- le jus d'1/2 citron- 60 à 70g de nouilles de blé chinoises- une poignée


pour toi GracianneLa recette un de ces jours dès que j'ai du temps :)


Est-ce la période Aoûtienne et sa désertification relative ?Est-ce l'ennui de vacances forcées mais appréciables toutefois ?Est-ce ce nouveau temps libre mais non superfétatoire ? (j'adore ce mot)Toujours est-il que je repasse du temps dans un bassin arômatisé à l'eau de Javel et que j'y côtoie , contrainte et forcée, la faune si caractéristique qui peuple la piscine parisienne aux grandes vacances :)Ainsi on n'y rencontre plus la morue bikini (partie draguer à Ibiza avec ses coupines), ni la vieille peau chlorée (en villégiature annuelle à St Trop') encore moins le kéké sub-aquatique (au camping des Flots bleus avec des potes de la même espèce, en mode bière/kébab/rire


la preuve : Juste que ma cuisine n'est pas hyper prolifique, et que je ne suis pas DU TOUT inspirée pour les photos de bouffe depuis un moment. Je tourne ça dans tous les sens, ça ne me plait pas, et je finis par laisser tomber parceque je n'ai pas envie de manger froid/de faire attendre mes invités.   Le fondant sublime là, s' il vous fait de l'oeil, il vient de chez Fanny (clic ! )


N'est pas forcément :- une bloggeuse malade, morte ou déprimée- une bloggeuse qui fait la grève de la faim- une bloggeuse qui écrit un livre :)Une bloggeuse silencieuse peut être une femme qui :- manque de temps pour cuisiner/publier/aller lire les autres- n'est plus satisfaite de ses photos- a accessoirement d'autres activités qu'un blog culinaire dans son quotidien (accessoirement)Alors pour vous faire patienter et parceque vous aussi vous le valez bien, voilà une petite recette de Porc sauté et épicé aux noix de cajou du toujours génial Saveurs thaïlandaises, qui attend depuis des mois de vous régaler : Moo Phad Med Manuang... à tes souhaits   Ingrédients (pour 4


C'est pas moi c'est eux ! Qui ça eux ? Les chocovores de service :)Le 14 Janvier ils ont lancé le Chocolove, le petit jeu qui permet de partir en ouikène à deux chez Tifenn à Breizhkiss ... Y'a pire non ?En plus, pour gagner au jeu, il faut se forcer à poster une recette au chocolat ... trop dure la vie ...Bon ... la Saint Valentin c'est pas trop mon truc à la base, mais pour manger du chocolat je serais prête à faire quelques concessions ... et pour partir prendre l'air dans un bel endroit encore plus. Le cadeau empoisonné qu'ils m'ont fait les deux là, c'est que comme je suis jury, je n'ai pas le droit de participer. Si j'avais pu, j'aurais jeté un coup d'oeil là (clic


Il fait un peu froid, un peu moche, un peu humide, un peu hiver .   Les placards se vident, lentement mais sûrement, des ingrédients que j'ai achetés sur un coup de tête, sur un coup de foudre.    J'ai envie de plats réconfortants, comme tout le monde, de douceurs, de câlins, de chocolat, de gentillesse.        Nigel pour ça, il est champion.    Parceque ses recettes sont simples, tombent sous le sens, se font en deux coups de cuiller à pot (et se mangent au moins aussi vite).    Alors je l'ai appelé à la rescousse :)        Il y a un moment, j'ai entendu parler de mincemeat (ça devait être chez Dorian,


Je n'ai pas envie d'écrire ici en ce moment.    C'est un fait.     Moyen le temps, moyen la motivation, de cuisiner, de prendre des photos, de les rendre belles, de recopier la recette et de mettre un paquet cadeau autour.     Je l'ai déjà dit là.         Je prends le temps de faire d'autres choses, de réfléchir, entre autres sur la cuisine, sur ce qui me fait cuisiner et passer autant de temps aux fourneaux.     Et croyez moi, c'est lumineux.     Du moins personnellement parlant.         J'ai déjà dit pourquoi je blogguais dans un précédent billet, et le mot partage


Toujours de l'anti gaspi, toujours de l'optimisation de frigo, du vide-congel.   Je viens à bout de mon thé matcha, j'ai enfin fini mon pot de Golden Syrup, terminé ces perles craquantes au chocolat, casé les baies de goji,  liquidé ma farine de chataîgnes et utilisé cette pâte de sésame noir et d'azukis.    Je cherche encore dans quoi mettre mon sumac, quelle recette faire avec toute cette noix de coco râpée, comment écouler mon stock de riz gluant, sur quoi saupoudrer ces grains de pollen et optimiser ces délicieuses pépites de sucre d'érable. Mais je trouverais :)        Internet est une source inépuisable d'idées pour caser tel


I've been away.    Physically and mentally.    I've been on holidays, job and blogging.    And I must confess It was a very interesting rest.    Asking myself about food, photography, writing restraint, reading obligation, time wasted on my sofa with the laptop on my knees ...        I've been cooking though.    But time was the most precious thing I had those previous months, to sleep first, and to take things easy.    I have no regrets.    It wasn't deliberate first, but I really appreciated this break.                J'étais ailleurs.    Physiquement


Oui bon ben ça va hein ?????   Cette recette, je l'ai faite il y a baye, genre au moment du curry de potiron de Nigel.    Donc ça date.    Chouia.    Je ne sais même pas s'il y a encore des potirons sur les marchés vu que je n'ai pas fait de vraies courses depuis des semaines (je vide mes placards, toujours, et mon congel accessoirement, et je pioche dans ce que j'ai rapporté d'Ecosse)        Ca fait des lustres que j'ai des épices un peu couleur cajun dans mon capharnaüm, pour faire un dirty duck rice des familles et un jambalaya de folaïe (toujours pas faits, oeuf corse). Alors quand j'ai vu cette courge rôtie chez Joy the


I've been away.    Physically and mentally.    I've been on holidays, job and blogging.    And I must confess It was a very interesting rest.    Asking myself about food, photography, writing restraint, reading obligation, time wasted on my sofa with the laptop on my knees ...        I've been cooking though.    But time was the most precious thing I had those previous months, to sleep first, and to take things easy.    I have no regrets.    It wasn't deliberate first, but I really appreciated this break.                J'étais ailleurs.    Physiquement


I've been away.    Physically and mentally.    I've been on holidays, job and blogging.    And I must confess It was a very interesting rest.    Asking myself about food, photography, writing restraint, reading obligation, time wasted on my sofa with the laptop on my knees ...        I've been cooking though.    But time was the most precious thing I had those previous months, to sleep first, and to take things easy.    I have no regrets.    It wasn't deliberate first, but I really appreciated this break.                J'étais ailleurs.    Physiquement


Parfois il faut faire du ménage, dans sa vie, se débarrasser de choses encombrantes, de choses qu'on trimballe depuis trop longtemps sans savoir qu'en faire.   Parfois il faut savoir regarder une de ces choses en face et lui dire "toi, ça va être ta fête".    On retrousse alors ses manches, on monte sur son tabouret, on prend dans son placard l'ingrédient trop vu et pas assez utilisé, on redescend de son tabouret, on cherche sur son ordinateur dans son index de recettes "à tester d'urgence", et on y trouve de quoi utiliser l'ingrédient embarrassant. C'est aussi simple que ça :)        L'ingrédient chiant de la semaine est


Depuis plusieurs semaines je fais une cure de cuisine Thaï.   Basilic sacré, coriandre fraîche, galanga, piments, nam pla, citronnelle et autres ingrédients ont envahi peu à peu mon réfrigérateur et mon congélateur au détriment de choses plus classiques et franchouillardes ... et au fil de mes envies d'exotisme.    Je n'ai pourtant jamais mis les pieds assez loin de l'hexagone pour goûter à la cuisine traditionnelle de là bas.   Alors j'imagine les parfums, je mesure minutieusement les épices, les sauces. Je suis consciencieusement la recette du livre, du site, et je savoure les délicieuses odeurs qui embaument ma cuisine au bout de quelques minutes


Enfin ... une partie du récap parceque vous avez été un nombre pas croyable à répondre à l'appel de la Lasagne ! De la végétarienne, de la carnivore, de la poissonnière, de la sucrée ... vous vous êtes bien éclatés tous et toutes :)   Alors sans plus attendre, je vous en présente une partie, des fois que vous soyez loin de l'overdose et que vous en ayez loupé quelques unes :)   Des Lasagnes au Potiron et fromage de chèvresur Auntie Jo Funny Little Kitchen   Les Lasagnes Carottes et Chou Frisé au Pesto Basilic et Noisettesdes Trésors Lingons     Les Lasagnes au Poulet et aux Cèpessur Ces Petits Moments   Des lasagnes


Ma chasse aux restes/au gaspi continue.    J'ai toujours détesté jeter de la nourriture, comme tout le monde (sauf de la mauvaise, là ça serait plutôt jouissif). Le net se révèle à cette occasion une mine de trésors pour venir à bout de ces restes/de ces aliments dont on ne sait pas quoi faire (voir là par exemple)        C'est comme ça que je cuisine : tantôt j'ai une envie particulière et j'achète en conséquence, tantôt je craque pour de beaux légumes sur le marché, sans avoir forcément une idée dernière la tête. Dans le 2ème cas, il faut pourtant trouver la recette sympathique avant que lesdits légumes en déclarent forfait dans le fond


                Parceque j'ai pas eu le temps de poster la mienne encore :)    En même temps pour faire des lasagnes il me faut    1- du temps    2- l'envie    3- une armée à nourrir    Vous vous doutez bien que les 3 réunis ne sont pas fréquents.         Mais     1- un dimanche soir    2- besoin de se changer les idées    3- de la place dans le congel    ça marche aussi.            Lasagnes comme une Aubergine Parmigiana             Ingrédients (Pour


Yo les gens !!!!!Oubliez pas !Aujourd'hui c'est votre dernier jour pour faire des lasagnes avec nous :)Nous attendons vos participations de dernière minute sur lasagneday[at]free[point]fravec une jolie photo et un p'tit lien pour s'y retrouver :)On vous récapitule ça dans la semaine ;)


   Parceque parfois des photos valent mieux qu'un long discours, Le 1er Salon du Blog Culinaire à Soissons, dans mes yeux, dans ma tête, c'était ça : des gens, des images, des odeurs, des gestes, des saveurs, des envies  ...                                                                                                                            


    Parceque parfois des photos valent mieux qu'un long discours, Le 1er Salon du Blog Culinaire à Soissons, dans mes yeux, dans ma tête, c'était ça : des gens, des images, des odeurs, des gestes, des saveurs, des envies  ...                                                                                                                              


                     Caramel ...     Sounds good to me ...     Especially the "beurre salé" type ... a sort of chronical french disease ;)     This month, the challenge is hosted by Dolores from Chronicles in Culinary Curiosity, helped by Alex from Blondie and Brownie, Jenny from Foray into Food and Nathalie from Gluten a go go.     Dolores has choosen a great recipe, on courtesy of Shuna Fish Lydon.          * * *        Caramel ...    ça sonne bien à mes oreilles ça ...    Surtout assorti


Regardez moi ça :                  Vous avez vu ce bordel ????    Non vraiment, ça peut plus durer.    Plus je le vide ce placard, plus il se remplit.    On dirait de la magie : à peine je finis le paquet de ceci, me voilà avec une bouteille de cela.    Tout juste réjouie d'avoir fini ma farine complète, je songe à racheter celle de châtaigne    Impossible de rentrer dans certaines boutiques sans repartir avec un énième truc indispensable.    Non vraiment.   Faut que ça cesse.       Et vite.            On est


Ca se plaint dans les coulisses que je ne publie pas assez ici.   En même temps tout le monde est comme moi, charrette, débordé, fatigué, la tête dans le guidon.        Ce mois ci, il fallait voter pour la citrouille, apprendre à Chef Damien à faire des photos, confectionner le challenge mensuel des Daring Bakers, commencer à organiser celui de décembre (eh oui ! C'est nous les hôtesses avec Hilda !!!!) ... et accessoirement avoir une vie à côté.    Les dîners de la semaine ressemblent à pain + fromage + jambon cru, alors que dehors il fait gris, moche et humide.        Seuls des gens qui vivent là dedans en permanence


Pas le temps.   Crevée.    Juste un potimarron vert.    Et Nigel Slater (oui je sais, ça commence à bien faire, mais c'est un homme doué que voulez-vous)        Curry de potiron    qui appelle les câlins                 Ingrédients (pour 4 personnes)    - 1,5kg de courge (potimarron, butternut ...)    - 2 oignons    - 60g de gingembre frais    - 3 petits piments rouges    - 3 bâtonnets de citronnelle    - 2 cc de curcuma    - 1 cc de cumin en poudre    - 1 cc de coriandre en poudre   


Comme vous commencez à le savoir, je cours un petit peu en ce moment et j'ai du mal à tout faire.   Et puis je sais pas dire non à certaines personnes que voulez-vous ...        Y'a des gens comme ça qui vous disent "esketkap de faire mon pesto épinards manchego ?"    Mouhahahahaha ! Bien sûr que oui !!!!!!    Et puis d'autres qui vous disent "ça te dirait de lancer le 1er Lasagne Day avec moi?"    Meeeeeeeuuuuh oui ! Evidemment !!!!!!                     Et puis le temps passe.    Et puis on a dit oui.    Deux fois.   


 
Lablebi - Gastro Blogs