Lablebi  
     
     
 

Durant nos vacances, nous avons fait escale chez des amis picards. Une sortie restaurant fut au programme et ce fut l’occasion de découvrir la cuisine picarde.       Le restaurant se trouve près de routes importantes desservies par un échangeur. Quelle idée de s’installer là, avons-nous penser de prime abord. Mais en fait, nous nous sommes rendus compte que c’était plutôt la circulation qui était venue entourer la maison d’origine.   Une fois à l’intérieur, le cadre nous fait oublier l’environnement.           Nous avons eu droit à une carte de plats locaux et d’inspiration régionale   Coktail maison   Une


Durant nos dernières vacances, nous sommes passés à Rochefort en Terre, un village du Morbihan, classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Une envie de crèpes ... nous avons demandé conseil à une commerçante du village qui nous a conseillé "le Café Breton".   Situé dans une demeure du 16ème siècle, le Café Breton est ouvert depuis 1818, ce qui fait de lui, sûrement, l'un des plus vieux café de Bretagne.           Voici pour le cadre, passons à nos assiettes ....   une crèpe chèvre-lardons pour moi   Un plus complète pour JP avec, entre autre, de l'andouille   et en dessert ...   crèpe au caramel au beurre


Une amie m'a proposé ses dernières tomates, les vertes ...   Coupées en petits quartiers, j'ai obtenu 1 kg de fruits propres. J'ai préparé mon sirop : 800 gr de sucre, un peu d'eau et un demi-citron décongelé (il en aurait fallu 2 mais je n'en avais plus d'avance au congélateur, donc ce gut un). J'ai rajouté 3 belles feuilles de laurier du jardin.     Et c'est parti pour une montée à 121°. La cuisine s'est très vite embaumé. Le laurier mélangé au sucre ... c'était une vraie promesse !     Il n'est pas beau mon sirop ?     J'ai rajouté mes tomates, ai bien mélangé pour que le sirop enrobe bien les fruits.     Au bout de moins


Les vacances en camping-car, c'est vraiment "notre truc". Depuis bientôt 2 ans que nous avons plongé, nous ne le regrettons pas et nous sommes souvent en vadrouille.. Plus de 25.000 kms parcourus. Je vous présente la cuisine de notre palace ambulant : Donc pour résumer : un gaz 3 feux et puis c'est tout. Pas de four, ni de micro-ondes. Ah si, j'ai quand même cela :   Un frigo-congélateur   Donc au niveau repas, il faut se débrouiller pour cuisiner à la casserole, à la poêle ou au faitout. Il faut également prendre en compte quelques paramètres comme ne pas oublier que "nous dormons dans la cuisine", donc limiter les odeurs persistantes qui, si elles sont agréables dans


En ce mois de septembre juillet, un petit plat mijoté devrait être apprécié. Mais comme, quoi qu'on en dise, c'est l'été, on va y mettre du soleil ! Poussée par l'envie, j'ai fait ce soir l'inventaire de mon frigo ... Si vous avez : 3 cuisses de poulet 3 petits oignons 300 gr de courgettes 500 gr de mirabelles 3 ou 4 cuillères à soupe de miel 1 cuillère à café de cumin 1 cuillère à café de cannelle 1 cuillère à soupe d'huile d'olive   Vous êtes prêt pour un tajine poulet et mirabelles   J'ai fait revenir les oignons dans l'huile d'olive à même le plat à tajine.   J'y ai rajouté les courgettes coupées en gros dés, les cuisses de poulet salées, poivrées


Notre semaine provençale ne pouvait commencer que par un marché ... Celui de Gardanne a une bonne réputation et une importante fréquentation.   Des asperges de Carpentras     Olives variées   J'ai trouvé une spécialité que je ne connaissais pas des tourtons des tomates séchées à profusion     Fraises de Carpentras     De la gardiane de taureau     des miels aux saveurs provençales   tout comme le fromage   de la cochonaille ! Il y avait aussi naturellement des stands non alimentaires.     des boutis    des sacs colorés     des nappes ensoleillées   des fleurs en pagailles   Et


Les enfants du baby boom partent à la retraite .. Au bureau, nous sommes en plein dedans. Cette fois-ci nous fûmes conviés autour d'un café gourmand. Chacun a porté quelque chose. Je n'ai pu goûter à tout et je ne sais qui a fait quoi. Quand à avoir des recettes ... heu ... jocker ! Servez-vous le café est servi ! des roses des sables ... pur vintage année 80 !Un gâteau 'lèche-babines" à la crème de marronUn pain d'épices à la confiture d'oranges et de mandarinesun cake à la gelée de pommes et aux amandesdes chouquettes des langues de chat une tarte au citron meringuée une galette des rois ensuite, des douceurs en vrac, parfois anonymes ...


Passons donc aux "nouveautés" ... J'ai largement puisé, mais vous avez du vous en apercevoir dès mon précédent article, chez "Péché de Gourmandise".Honteusement et sans état d'âme car je savais d'avance que ses recettes seraient une réussite. L'une d'entre m'avait attirée depuis un moment. Millefeuille avocat et tomates séchées Ne pensant pas trouver l'élément principal, le pain noir aux céréales,  je n'avais pas marqué sur ma liste de courses les ingrédients secondaires. Mais finalement, en cherchant bien au rayon des pains étrangers, en passant et repassant plusieurs fois l'inventaire des pains proposés, j'ai fini par trouvé du pain noir de


Reprenons ce que j'ai préparé pour le réveillon de la Saint Sylvestre ... Il y avait des "classiques" que j'ai l'habitude de faire et des petites choses que j'avais vues et mises de côté pour une occasion. Et l'occasion était là ! Dans les classiques ... Des roulés de jambon au fromage, ici un fromage ail et fines herbes Rien de plus facile, on étale sur une tranche de jambon le fromage, on roule serré, on filme et on met au frais (ou au congélateur pour une meilleure découpe). Avant de servir on tronçonne et le tour est joué ! Succès toujours assuré. Des bouchées de chipolatas aux épices dont la recette est ICI J'ai suivi la recette et pour la sauce je l'ai


Pour le réveillon de fin d'année, chaque invité était chargé d'une partie du repas.Pour ma part, j'ai hérité de la lourde charge d'ouvrir les hostilités en préparant les amuses-gueules ! Une journée bien remplie avant de pouvoir lever mon verre à l'année finissante ... Un aperçu de mes plats, en cours de préparation chez moi et sur place, juste avant d'être servis Petite revue de détail ... Voilà pour l'aperçu, les recettes en détails sont à venir (Comment ? encore un article ? mais c'est Bysance !!!)


Le réveillon de la Saint Sylvestre s'est déroulé chez ma mère.Je ne me pose plus la question de savoir d'où je tiens le goût de la décoration des tables ! Après un apéritif sur lequel je reviendrais dans un prochain article (et oui, il y aura un autre article dans les jours à venir !) un foie gras truffé mi-cuit, préparé par ma soeur, nous fut servi accompagné d'un confit de figues, d'un confit d'oignons, d'un confit de piment d'Esplette et d'un pain aux figues. Ce fut l'occasion de voir de près "la bête " Des huitres, autre plat incontournable chez nous ... Elles étaient accompagnées d'un pain de seigle au citron : la révélation


An Neuf
la cuiller en bois January 1, 2011, 6:00 | Archive

Une nouvelle année commence, pleine d'espoir et de projets je l'espère pour vous.Qu'elle soit sous le signe des saveurs et des découvertes culinaires.


Pour vous ...
la cuiller en bois December 25, 2010, 16:58 | Archive

Même moins présente sur ce blog, je ne vous oublie pas ... Je poursuis mes aventures ici et là ...


J'ai toujours aimé les Bounty et les rares fois où j'achète des barres chocolatées, ce sont celles à la noix de coco que je prends. Cela arrive une fois l'an ... et encore ! Aussi lorsqu'en parcourant un blog que l'une de mes collègues avait découvert en cherchant je ne sais plus quelle recette et que je suis tombée sur une recette de Bounty maison, que l'on me promettait identique à ceux du commerce, je n'ai pas hésité pendant des jours .... C'est ainsi donc que Sucrissime est entré dans ma vie (car j'ai épluché le site et repéré quelques petites choses ....) Revenons donc à nos Bounty, dont la recette avait été prise précédemment sur un autre blog. Comme ingrédients


Lors de l'un de nos week-end, nous avons fait escale à Amou, dans les Landes.Le dimanche matin, il y avait un petit marché dans cette cité agréable. Un producteur de volaille du coin Les derniers légumes d'été, les premiers d'automneDu miel localDes tuiles décorées à la landaiseNon, ce n'est pas une landaise en costume folklorique ! Mais une polonaise (enfin d'après ce que j'ai cru comprendre) qui allait chercher son accordéon pour un petit récital au milieu du marché.Nous avons ramené du marché notre repas de ce dimanche midi Un poulet landais rôtiet du miel


Jean-Pierre avait acheté, un grand jour d'inspiration, de la pâte de coing. Il ne me restait plus qu'à trouver à l'utiliser. J'ai trouvé mon bonheur, naturellement, chez Elvira. J'ai fait fondre ma pâte de coing Une fois ma préparation prête, j'ai battu mes blancs en neigeet ai procédé au mélange.le résultat final, bien moins joli que celui d'Elvira (je n'ai pas fait de glaçage n'ayant ni confiture ni gelée de coing) mais il a eu du succès. Merci Elvira !


Ma fille aînée aimant le violet, le thème de ma table pour son anniversaire fut tout trouvé. Quelques perles de bois, des vendangeuses cueillies au jardin ... des bougies dans les mêmes tons


J'ai souvent les petits-enfants jusqu'à 21 h 30 lorsque leur mère travaille en soirée.Il faut occuper le temps entre la sortie de l'école et le diner.Souvent, je propose un atelier cuisine, et les garçons sont toujours partants !Le dernier en date fut un atelier pâtisserie. Sauf que je n'avais plus d'oeufs. J'ai plongé dans mes recettes de petits gâteaux pour dénicher une recette qui ne nécessitait aucun oeuf. Des mignonettes aux pommes J'ai doublé les proportion de base et me suis faite assister de manière très active par les garçons. 100 gr de beurre mis à fondre 100 gr de farine et un demi-sachet de levure 100 gr de sucre On touille Pendant ce temps, on fait peler


Pour les 3 ans et 1 an de mes derniers petits-enfants, ce ne fut pas moi qui était chargée de confectionner les gâteaux. Déborah, une amie de ma fille, s'est proposée et a assuré de façon parfaite ! Elle a fait un gâteau pour chaque enfant ainsi que des petites choses à grignoter en plus ... Pour Yanis et pour Emma Quand aux grignoteries ... On reprend donc ... le petit train La locomotive était un moëlleux au chocolat Et le wagons, version cake tendre Pour Hello Kitty Il s'agissait d'un marbré au chocolat Pour le plateau de petits gâteaux Des cookies aux smarties, des tartelettes nectarine, mangue des petits gâteaux en forme de coeur (qui ont servi aussi pour les oreilles de


Aller à Lyon sans prendre un repas dans un bouchon n'est pas vraiment aller à Lyon ... Une collègue m'avait indiqué "son" bouchon préféré. Une salle aux tables rapprochées, à la décoration très ... cochonailles Et ... dans les assiettes ? En entrées ... Tarte à l'oignon maison Pâté de foie de volaille aux raisins et marc de Beaujolais Salade de la tête au pied au persil bâché Salade lyonnaise Saucisson chaud et salde de lentilles Passons aux plats ... Cocotte de fricassée de volaille à la crème et aux champignons Tablier de sapeur sauce gribiche Steak de hampe, sauche à l'échalotte et gratin dauphinois Le tout arrosé d'un


Week-end à Issigeac, en Dordogne, fin juillet. Autant le village était calme le samedi après-midi, quasiment désert le samedi soir (au plein mois de juillet, aucun café d'ouvert à 21 h), autant le dimanche pour le marché, il y avait foule. Et ce n'est rien de le dire ... Nous avions trouvé un endroit calme et tranquille pour y passer la nuit ... Et au réveil ... Nous fîmes donc comme tout le monde, nous sommes allés au marché ! Issigeac est réputé pour les paniers. D'ailleurs une foire annuelle s'y tient. N'oublions pas que nous sommes au pays de la bonne chère ... Ail rose de Lautrec, un ail doux et parfumé qui nous a conquis. C'est avec celui-ci que j'ai


Quiche aux pâtissons, lardons et ail rose de Lautrec


L'été c'est la saison des marchés.Les autres saisons aussi d'ailleurs ... Lors de notre escapade à Fouras, nous n'avons pas manqué d'y faire un tour. Repérage des lieux le samedi après-midi, afin de profiter de l'architecture des bâtiments ... Le marché est composé de deux bâtiments distincts.La Halle aux poissons et Fruits de Mer a été construite en 1866 et  il s'y procédait les ventes à la criée après chaque marée. Une cloche appelait les clients. Sous la marquise, à l'extérieur, on pouvait acheter du poisson au détail, en dehors des criées. Le deuxième bâtiment est le marché aux autres produits alimentaires. Le dimanche matin ...


J'ai ramené de la ferme des pâtissons.Je n'ai jamais eu l'occasion d'en cuisiner, ni même d'en goûter. J'ai donc remédié à cette erreur. Contrairement à ce que l'on pourrait penser à première vue, les pâtissons sont tendres à couper.Je décidais de les faire de manière très simple pour bien appréhender leur saveur.Je les ai donc coupé finement et mis à revenir dans un peu d'huile d'olive et d'ail Oui, mais voilà... Les choses simples chez moi, c'est souvent denrées rares ... Jean-Pierre qui était sorti est arrivé sur ces entre-fait. Et en a profité pour squatter la cuisine et au final, a mis ceci sur la table du dîner. Il a juste rajouté des aubergines en dés et


Occupation du dimanche lorsque nous ne sommes pas sur les routes .. faire des gâteaux pour les goûters des petits.Phanie m'avait dit qu'elle avait fait des financiers à la noisette, manquant de poudre d'amande.Vous pensez bien que cela n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde ! C'était parti pour l'expérience donc ... J'avais deux blancs d'oeuf, donc j'ai appliqué la règle édictée par lili, une habituée de Marmiton, qui a calculé les ingrédients nécessaire par blanc d'oeuf. Pour un blanc d'oeuf :1 blanc25 gr de poudre d'amande40 gr de sucre glace10 gr de farine30 gr de beurre J'ai donc tout doublé et remplacé la poudre d'amande par de la poudre de noisette Mettre la poudre


Chez nous, les tournois internationaux de football sont synonymes de "soirées Beauf" C'est tout naturellement que nous avons repris nos habitudes et que nous nous sommes retrouvés à la maison.Table bleue, couleur de l'équipe de Franceavec un centre de table en verdure et une bougie ... couleur et flamme de l'espoir ? Comme le match tombait en semaine, nous n'avions pas beaucoup de temps pour préparer le repas.J'ai donc eu recours aux amuse-gueules du commerce, qui ont beaucoup évolué depuis les cacahuètes.Mélange fraises cranberry séchés, noix de pécan, macadamia ...Tuiles aux graines et pistaches, torsades aux olives noires J'ai quand même fait une ou deux petites choses


Lors d'un week-end en Corrèze, nous nous sommes arrêtés à Brive.Nous avions entendu parlé de son marché. Il fallait donc que nous allions voir de nous-même ce qu'il en retournait ! Saucissonsdes fouaces des rocamadourset des Saint-Nectairede l'aligotet des sabots !Après un petit tour sur le marché extérieur, nous avons exploré la halle intérieuredu canard sous toutes ses formes une dégustation de foie gras "à l'arrache" ainsi qu'une dégustation de vin pailléCe vin est obtenu à base de raisins rouges laissés sécher sur des claies afin d'obtenir des fruits concentrés en sucres et arômes. Le vin élaboré ensuite est élevé pendant au moins 2 ans avant d'être mis


Phanie a tenu à nous faire goûter plusieurs spécialités locales. En vrac, ce que nous avons pu déguster autour de sa table ... un aïoli....Petite conversation entre Phanie et sa mère, alors que nous étions en promenade :- Maman, tu manges avec nous ce soir ?- Je ne voudrais pas t'embêter.- Tu parles, je fais un aïoli.- Mais tu n'auras pas le temps.- Si, je fais pas le grand mais le petit ...Un de "tous les jours", comme j'aime les cuisines, sans prise de tête ... Nous avions fait une petite omelette aux asperges sauvages ramassées lors de nos promenades. JP a été initié à leur récolte par le père de Phanie. De notre virée à Marseille, et plus précisément à L'Estaque,


Phanie nous a conduit également dans une "institution marseillaise" : le Four des Navettes, la plus ancienne boulangerie de Marseille, datant de 1781. Sa spécialité ? les navettes. Ces gâteaux en forme de barque en souvenir de l'arrivée des Saintes en Provence, sont bénis par l'Archevêque de Marseille au matin de la Chandeleur. Dès les abords de la boulangerie, une odeur de fleur d'oranger nous assaillit ... La vendeuse nous a proposé de nous ouvrir et d'éclairer le fourDes morceaux de la sole du four, au fil des années ...et des navettes qui embaumaient le magasin et même l'extérieur !Et dans un coin du magasin, une échelle que JP a repéré car il y a trouvé ...


Après le marché, nous avions faim ! Nous nous sommes rendus dans un restaurant au creux d'une petite rue non loin du Rond-Point du Prado. des tables bistrots au pied d'un escalier Sous les tableaux, une collection de ELLE de plusieurs dizaines d'années Nous avons opté pour la formule buffet. Nous avons fait une cure de plats provençaux ! Pour ma part, ce fut plutôt une orverdose de poivrons ! Je les ai trouvés à tomber et y suis retournée plusieurs fois, cela remplace aisément un dessert ! Le Gran Café 158 rue Jean Mermoz 13008 MARSEILLE Tel : 04 91 22 70 84


Nous avons passé quelques jours en Provence chez Phanie. "Je t'emmène au marché du Prado" Rien que le nom m'a mise en joie ...des épices des fougassesde la lavande, du thym, du laurier des olives de l'ail .. aïe aïe aie ..poivronséchalottes banc de poissons Une petite pause s'impose ... Le côté non alimentaire était aussi fréquentéMon cheval est garé en double file ...Incontournables ...l'été pointait son nez


Alors que je cherchais comment renouveler les gâteaux pour les goûters des petits et principalement de Yanis chez la nourrice, Béa m'a soufflé une idée : - L'autre jour, j'ai fait un gâteau au yaourt dans les petites empreintes. Il suffit juste de les laisser cuire moins longtemps, une demi-heure au lieu de 3/4 d'heure. Emballé, c'est pesé ! J'ai 3 recettes de gâteaux au yaourt. J'ai donc choisi celle de Béa de Laurent. - 1 pot de yaourt- 4 pots de farine- 2 pots de sucre- 4 ou 5 oeufs- 1 sachet de sucre vanillé- 1 sachet de levure- 1/2 pot d'huile- 1/2 pot de lait- 1 pincée de sel Mélanger et faire cuire 45 minutes à four moyen.J'ai utilisé un yaourt maison et donc ce même


Un nouveau leitmotif à la maison "Mamy, la boîte à gâteaux est vide !" J'avais trouvé une recette à tester sur Cake in the city. Oui, finalement cela va devenir mon fournisseur de recettes de petits gâteaux. Mais ils me font toujours envie et en plus, ô miracle, le temps de cuisson annoncé correspond à mon four si "ardent". Je peux enfourner les préparations les yeux fermés (enfin presque) et ne pas avoir besoin de recalculer (à la baisse, sinon ce ne serait pas marrant) les temps de cuisson ! Mon choix s'est donc porté sur les amaretti. Au final, ce ne seront plus vraiment des amarettis car que voulez-vous, on ne se refait pas ! J'ai du, encore une fois, adapter


Spritz
la cuiller en bois April 11, 2010, 5:30 | Archive

Mon disque dur externe m'a lâché.Lâchement.Comme tous les lâchages en fait ... J'y mettais toutes mes photos.Heureusement la plupart avaient été gravées sur CD auparavant.Sauf les dernières photos de mes préparations culinaires, en vue d'articles pour ma Cuiller. Donc, vous n'aurez pas les langues de chat et autres sablés, une sortie resto et quelques autres petites choses ... Hier, j'ai préparé une fournée de gâteaux pour les goûters de Yanis avant de partir quelques jours en vacances. J'ai trouvé sur Cake in the City, une recette de spritz 50 gr de sucre glace Ajoutés à 110 grammes de beurre mouPour le passage au batteur, prévoir un récipient à couvercle car .. le sucre


J'ai recommencé à préparer des gâteaux pour les enfants, afin d'alimenter les goûters chez la nourrice. A la recherche d'idées, de recettes, je suis tombée sur un blog Cakes in the City ... rien que de le regarder est un régal ! Et en farfouillant, j'ai trouvé quelques recettes que je me suis empressée de mettre de côté. Ma collègue Béa en a fait de même et a été plus prompte que moi à les réaliser. Elle est conquise ! Donc je me suis lancée, en commençant par un pain d'épices à l'orange. La recette est là.  C'est parti en photos ...   On prépare sucres, épices ... on sort un pot de confiture d'orange faite par ma mère ... Le saladier contenant les éléments


Lors de nos vacances vendéennes, nous avons déjeuné dans une ancienne ferme reconvertie en restaurant, dans un petit village au coeur des terres : Sainte Foy. C'est mon beau-frère qui nous a conduit dans cet établissement où il semble avoir ses habitudes ! Nous avons pris la formule du jour : plat + dessert du lapin en sauce avec purée de pomme de terre et salsifis doux et fondants à souhait Une aumonière de mendiants : un mélange de fruits secs et pruneaux, le tout sur crème anglaise La Grange Foyenne 78 rue Pierre Levée 85150 SAINTE FOY 02 51 20 16 92 L'avis du Petit Futé : ICI


Dernièrement, nous avons organisé un "pique-nique intérieur" au travail.Chacun devait porter quelque chose.Ce fut une réussite et il faut décider de renouveler l'expérience deux fois l'an, avant les vacances d'été et au moment de la nouvelle année ... Donc en vrac ce qu'il y avait sur la table. Nous n'avons pas pu goûter à tout mais tout a semblé être apprécié ! Un parçu de la table au fur et à mesure de son remplissage. et c'est parti pour la visite ... un cake jambon/olives qui fut rebaptisé "cake aux oeufs" car la couleur jaune (vraie couleur) est dûe aux oeufs de ferme de parents de notre collège. Alors que nous partions dans des suppositions d'épices


Des crevettes vivantes disais-je ... Nous en avons achetées sur le marché de Noirmoutier. Elles ont constitué notre repas avec 1 kg d'huitres non calibrées (il y en avait 17 au final). Revenons à nos crevettes ...Lorsque nous nous avons acheté notre camping-car, nous avons du l'équiper. La règle est : le minimum d'affaires pour un minimum de place et un minimum de poidsNous n'avions pas l'intention de faire de grandes et longues cuisines pour diverses raisons (temps, odeur, place etc ..) mais j'ai quand même acheté une dizaine de toutes petites boites plastiques dans lesquels j'ai mis une base d'épices.Et dans l'une de ces boîtes, se trouvent quelques étoiles d'anis. Avec un peu


Lors de nos vacances vendéennes, nous n'avons pas manqué de trainer sur les marchés que l'on rencontrait. En plein mois de janvier, les étals sont réduits à l'essentiel. Peu de stands souvenirs et attrape-touristes, que du nécessaire et du local. Du sel naturellementNous avons ensuite fait un tour à l'intérieur du marché couvert, fréquenté par la population locale Beaucoup de stand de poissons et crustacés nous avons pris des huitres, naturellement, et des crevettes vivantes


Un repas avec une ancienne collègue. Encore une occasion de découvrir un restaurant pas encore testé par nous ! Notre choix s'est porté sur un restaurant marocain.Une fois installées sous la tente, nous avons passé commandeCouscous royal pour toutes mes collègues fumant ...Pour ma part, j'ai pris un tajine keftaboulettes de viandes, oeufs, tomates, oignons Une fois la fumée dissipée ...Thé à la menthe et café pour moi Mes colègues se sont ravisées et ont commandé quelques douceurs pour accompagner leur thé !Le Sindibad 90 Cours du Maréchal Juin33000 BORDEAUX 05 56 24 54 79


 
Lablebi - Gastro Blogs